Suivi médical du patient sous thérapie orale anticancéreuse ou immunothérapie

Programme DPC 99692325011



En 2022, on compte environ 50% de thérapies anticancéreuses dispensées par voie orale ou sous forme d’immunothérapie.

Néanmoins elles nécessitent une surveillance spécifique, car le patient est à son domicile, hors du cadre hospitalier. Hormonothérapie, chimiothérapie ou thérapie ciblée sont des approches privilégiées lorsque le patient est éligible. Il faut savoir que les effets toxiques ou indésirables possibles sont les mêmes qu’avec une chimiothérapie par voie intraveineuse.

Cette action de formation des médecins doit permettre d’accroître leur rôle en matière d’éducation sur les mesures de prévention, l’information éclairée des personnes cibles aux programmes de dépistage et l’amélioration des prises en charge des patients sous traitements oraux, y compris les soins de support et les soins palliatifs.

Cette formation vous permettra de vous approprier les éléments principaux autour de la surveillance des thérapies ciblées, chimiothérapie orale, et hormonothérapie de seconde génération, mais aussi de l’immunothérapie. Vous apprendrez à identifier les évènements indésirables associés à ces thérapies et les grader et les déclarer en pharmacovigilance. Vous saurez adapter vos prescriptions et conseils au patient, pour l’aider à gérer au mieux son parcours thérapeutique

En pratique

  • Médecins
  • Formation en ligne
  • 10 heures
  • DPC - Personnel
  • Module d’évaluation des pratiques professionnelles

Votre indemnisation DPC

450€

Objectifs de transformation des pratiques

  • Connaître les recommandations de bonnes pratiques en ce qui concerne la prise en charge du patient sous thérapie orale anticancéreuse ou immunothérapie et savoir les comparer à sa propre pratique
  • Connaître les évènements indésirables générés par les anticancéreux oraux et leurs grades, et savoir dispenser des conseils et le traitement adaptés, dans une recherche de qualité et sécurité
  • Connaître les grandes lignes des traitements par immunothérapie, les effets possibles induits et la conduite à tenir en cas de survenue
  • Savoir orienter le patient dans le système de soins en cas de survenue d’une toxicité, selon son grade
  • Connaître les règles encadrant les déclarations de pharmacovigilance

Programme

Renforcer ses connaissances sur l’épidémiologie et la physiopathologie de développement du cancer

  • Rappels sur le cycle de la cellule cancéreuse
  • La classification des tumeurs

Identifier l’offre de soins disponible, les principaux traitements loco régionaux
Renforcer ses connaissances sur les recommandations de prise en charge du parcours

  • L’organisation de l’offre de soins sur le territoire
  • Les plans cancer et leurs apports en matière de qualité des soins et de vie du patient
  • Les différents traitements locorégionaux et leurs indications

Renforcer ses connaissances sur les traitements médicamenteux existants, et leurs indications et spécificités

  • Modes de dispensation des anticancéreux
  • État des lieux de la chimiothérapie
  • Focus sur les thérapies orales
  • Spécificités et précautions à prendre

Acquérir ou renforcer ses connaissances sur les traitements par immunothérapie

  • Qu’est-ce que l’immunothérapie ?
  • Les impacts de l’immunothérapie sur le parcours de soins
  • Connaître le mode d’action d’une immunothérapie
  • Les différentes toxicités inhérentes à l’immunothérapie

Savoir surveiller et grader un événement indésirable et y apporter la conduite adaptée

  • Les différents événements indésirables
  • Comment les repérer, les garder selon la CTCAE et la conduite à tenir
  • L’évaluation clinique du patient pour surveiller et prévenir les EI

Renforcer ses connaissances sur les précautions de manipulation et savoir déclarer un EI en pharmacovigilance

  • L’impact des traitements oraux
  • Les règles d’élimination des déchets ou emballages
  • Les règles et conditions de déclaration en pharmacovigilance

Identifier le rôle du médecin sur le suivi des patients sous thérapies orales anticancéreuses

  • Le rôle de coordination du médecin traitant et de gestion des effets indésirables de grade 2

Financement personnel